Passer de OVH à O2Switch : mon retour d’expérience

Je suis passé de OVH à O2Switch, mon retour d'expérience

Depuis bien des années, je ne jure que par OVH. Pas particulièrement parce que j’ai eu d’excellentes expériences avec eux, mais parce que leurs services sont simples d’utilisation et j’y suis habitué. Néanmoins, ce n’est pas un secret, leurs mutualisés ne sont pas les plus performants au monde. Même pour un petit blog comme le mien, les ressources allouées sont trop faibles pour un affichage rapide du contenu. J’ai donc découvert O2Switch grâce à Lhivia et je suis aussitôt passé chez eux.

L’offre d’OVH, non adaptée à un petit blog sous WordPress ?

Dans leur documentation et même selon le SAV, les offres classiques d’OVH sont largement suffisantes pour un blog comme le mien, très petit, sous WordPress. Sur le papier, c’est vrai : espace de stockage bien suffisant, bande passante illimitée, tarif attractif, etc. De mon côté, j’étais sur l’offre “Pro” mutualisée pour 7.19€ TTC / mois ; contrairement à son nom, cette offre est selon moi justement réservée à de petits blogs et non à un e-commerce. Je n’imagine même pas installer un PrestaShop dessus.

Offre PRO mutualisée de chez OVH
L’offre PRO de chez OVH

L’offre Pro propose 250Go d’espace disque en HDD mutualisé (pas de SSD donc) et une base de données SQL de 2Go (ainsi que trois autres de 400Mo). C’est à peu près tout ce que l’on sait dessus, puisqu’OVH ne donne pas d’informations sur la RAM allouée. Mais lorsque l’on voit que l’offre juste au dessus propose 1Go de RAM, il n’y a pas trop d’espoirs à avoir.

Mais dans les faits, ça n’est pas vraiment fluide comme prévu. Le problème principal que j’ai rencontré avec ce serveur, c’est le temps de chargement particulièrement long de mon blog. Le premier octet, le temps de réponse entre l’ouverture du blog et le premier élément affiché prenaient du temps à se charger ; cela vient en partie de mon WordPress, mais est surtout causé par la lenteur du mutualisé choisi. Cela devenait particulièrement handicapant, sachant que mon site est de base relativement bien optimisé au niveau du cache et de la minification. Il suffit qu’un gros site soit placé sur le même serveur que moi et c’est la débandade.

Que propose O2Switch ?

En premier lieu, je ne peux pas dire pour l’heure que je suis un client ultra convaincu par O2Switch. Je ne suis chez eux que depuis quelques heures et j’ai connu quelques déboires, liés à des soucis de DNS. Mais ce que je sais, c’est que leur offre est de base plus alléchante que chez OVH.

Pour 6.00€ TTC / mois (et encore, j’ai profité d’un tarif avantageux grâce à un code promo trouvé sur Google), O2Switch promet un serveur mutualisé avec un stockage SSD NVME illimité ainsi que des bases de données illimitées elles aussi. En ce qui concerne la puissance allouée aux sites, leur documentation explique qu’un compte peut monter jusqu’à 12 CPU threads et 48Go de RAM, le tout était partagé entre les différents sites d’une même personne.

Une partie de l'offre unique O2Switch
Une partie de l’offre unique O2Switch

Ce qu’il faut savoir, c’est que cet hébergeur ne propose que cette offre. Cela peut desservir certains clients désireux de monter en gamme, mais l’avantage est que les équipes de O2Switch connaissent sans nul doute bien leur sujet et n’auront pas des centaines de dossiers radicalement différents à gérer en même temps.

C’est déjà mieux que OVH, mais il faudra vérifier sur le long terme la véracité de ces dires. Dans tous les cas, l’argument du stockage SSD illimité a suffit à lui seul pour me faire changer d’hébergeur. Pour un tarif plus intéressant que chez OVH, je me retrouve avec de facto un meilleur serveur.

D’autre part, je me suis posé la question de si le support était réactif. J’ai donc envoyé un mail pour en savoir plus sur le délai de rétractation – au cas où je n’arrivais pas à switcher d’hébergeur correctement -, et la réponse m’a été donnée en 11 minutes, un samedi en début de soirée. Ils ont pris moins de temps à répondre à mon mail qu’OVH ne met de temps pour répondre à un appel (selon mon expérience de début de semaine). Un peu plus tard, j’ai envoyé un autre mail, une réponse m’a été envoyée le dimanche matin, relativement tôt. La réactivité semble être bien présente.

La rapidité du support O2Switch
La rapidité du support O2Switch

Les défauts de O2Switch, selon moi

Le plus gros défaut que j’ai pu trouver à O2Switch est la gestion de l’hébergement. Même si leur documentation est relativement claire, il y a plusieurs réflexes développés chez OVH qui ne peuvent pas être retrouvés ici. Entre la gestion du FTP, de la base de données ou le pointage d’un domaine sur leurs services, j’ai du batailler quelques heures pour m’en sortir.

O2Switch passe par cPanel
O2Switch passe par cPanel

Par ailleurs, mais cela n’est je suppose pas lié directement à O2Switch, j’ai rencontré des soucis de DNS. L’URL de mon blog sans les www. pointait toujours sur le serveur OVH, lorsque le www. pointait sur le nouvel hébergement. Après une bataille sur les DNS de mon domaine chez OVH, il semble que ce soit corrigé ; mais chez certaines personnes, des erreurs persistent. La meilleure solution pour moi sera de rapatrier le domaine chez O2, mais je vais attendre d’être pleinement satisfait du serveur.

Mon retour d’expérience global avec O2Switch, à chaud

Après quelques heures, malgré les déboires et sans savoir si tout est réglé, je dois dire que je suis satisfait. Tant par la présence d’un SSD “illimité” à prix vraiment attractif que par la réactivité du support. De même, j’ai la douce impression que mon blog charge beaucoup plus vite, sans même utiliser un CDN. Ce n’est pas encore la grande folie, sans doute ai-je des optimisations à faire, mais ça fonctionne mieux.

Serais-je bientôt un client convaincu ? Je le souhaite, évidemment, mais rien n’est encore joué. De vôtre côté, quel est votre hébergeur favoris ?



S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires